Millésime 2016

Un millésime miracle !

 

Ici en haut pays, comme en bordelais, la qualité d’un millésime se forge globalement avec un printemps sec et un léger stress hydrique, suivi d’un été où l’eau est distribuée épisodiquement au gré des orages.


Or en 2016 les conditions sont strictement inverses avec le printemps pluvieux et l’été sans aucun nuage ! Les nuits fraîches de la fin de l’été nous rassuraient bien un peu  et nous observions la vigne résister à la sècheresse tant les réserves avaient été refaites en hiver. Mais d’aucun aurait parié sur une abondance en volume et une qualité remarquée.  Les premiers raisins cueillis pour les rosés ont annoncés la divine surprise.

 

Abondance et équilibre subtil entre sucre et acidité et surtout une qualité de fruit à en tomber de cul pour reprendre une expression populaire. Tout au long des vendanges sous un magnifique soleil  -34 jours de vendange, à la main et par tries successives, entre le 12 septembre et le 27 octobre- nous sommes donc restés de cul (pour continuer dans  l’expression populaire).

 

 

 

millesime 2016

 

 


Pour nous à Pichon c’est donc la plus grosse récolte depuis 2007.


Notre technique de ramassage en plusieurs passages a été mise à profit pour faire les premiers vins plein de fraîcheur et de fruit et tarder ensuite pour cueillir les derniers cabernets sauvignon sur la richesse et la concentration. Fourbus, mais satisfait de voir ce millésime s’affirmer à contre-pied de nos prévisions.


Le seul bémol sera pour l’installation des jeunes plants qui ont souffert de cet été sans aucune pluie. Les dernières plantations de cette année ont mêmes été repoussées en octobre, dés la fin des vendanges. Désormais le vignoble comprend tous les cépages de l’appellation Buzet (les deux cabernets, le malbec, le petit verdot, l’abouriou et le merlot), plus quelques arpents de syrah, de fer servadou (lou herre comme il était nommé autrefois) et de carmenère.


Fruit de cette abondance,  nous aurons donc un peu plus de volume  de rosés,  de rouge  Pti’chon et de la sélection fruitée en Buzet. Pour les vins de garde nous avons accru la pression de sélection pour atteindre une concentration suffisante. La production est identique à celle de 2015.

 

 

Chambres d'hôtes de Pichon - Jacques RÉJALOT - 47160 SAINT-LÉON - 05 53 83 04 95 - 06 89 25 06 49 - jacques.rejalot@orange.fr