Viticulture et œnologie

Le travail manuel préside à la qualité de notre viticulture. La taille modeste du vignoble permet de maintenir ce cap. Les techniques biologique et écologique sont associés à des principes biodynamiques.

 

Concrètement la protection de la vigne est réalisée selon les principes de l’agriculture biologique avec utilisation simultanée de préparations de plantes. L’écologie tient dans le bon sens paysan ; s’appliquer à ne faire que les choses nécessaires, au bon moment et en intégrant toutes les conséquences de cette action.

 

Le travail du sol est un peu compliqué tant l’alternance des sols est grande. La boulbène et le terrefort ne se travaillent pas au même moment et dans les mêmes conditions. Notre choix est d’utiliser différents outils mécaniques, chacun adapté à un type de sol. Seul point commun, l’utilisation de tracteurs légers, de faible puissance afin de limiter le tassement des sols. Flore naturelle ou semis, là aussi le travail s’adapte à la configuration du terrain. De même pour la fumure au moyen de compost ou de fumier.

 

Les nouvelles plantations respectent les homogénéités de sols et réduisent parfois la taille des lots à quelques ares. Les haies réapparaissent dans le paysage, entre vignes vergers et prairies.

 

Le chai a repris sa place dans le bâtiment ancien qui a été rénové pour l’occasion. Le raisin est mis en cagette puis déversé manuellement après tri dans l’érafloir. Celui-ci alimente les cuves par gravité.

 

La vinification des raisins rouges en barrique est une de nos spécialités. Cette technique mise au point avec la tonnellerie Saint Martin à Buzet permet de vinifier de petits lots dans des conditions idéales. Dans ce procédé, tout est réalisé manuellement, avec un matériel spécialement dédié à cet atelier. L’origine des bois des barriques de 228 litres varient selon le millésime et selon le choix des parcelles. La part de bois neuf varie aussi en fonction des caractéristiques du millésime. Ce travail est notre passion et nous permets d’année en année de mieux connaître l’expression de chacune des zones.

 

La préparation de levains pour chacune de nos cuvées fait aussi partie de notre savoir faire. Ces levains sont méticuleusement élaborés quelques jours avant les vendanges.

 

La macération est accompagnée de pigeages. Le vin nouveau est élevé sur ses lies fines, en conservant le gaz carbonique de la fermentation et en limitant au maximum l’emploi de soufre.

 

Les soutirages successifs permettent d’affiner les vins avant la mise en bouteille ; là encore une opération entièrement manuelle.

Chambres d'hôtes de Pichon - Jacques RÉJALOT - 47160 SAINT-LÉON - 05 53 83 04 95 - 06 89 25 06 49 - jacques.rejalot@orange.fr